Fraude au faux conseiller bancaire

Si vous recevez un appel d’une personne prétendant être employée de votre banque qui vous propose de vous aider à protéger vos actifs contre les activités ou transactions suspectes, il peut s’agir d’une fraude au faux conseiller bancaire. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ce type d’escroquerie et la manière de la reconnaître.

Comment reconnaître une fraude au faux conseiller bancaire ?

  1. Vous recevez un appel d’un numéro qui semble être celui de votre banque, mais en réalité, l’appel provient d’un numéro différent. Cela s’appelle le spoofing, ou l’usurpation d’identité.
  2. L’escroc fait des recherches et se présente généralement comme un employé de votre banque. Lorsque vous vérifiez son nom en ligne, tout semble être correct.
  3. Lors de la conversation, votre interlocuteur crée un sentiment d’urgence. Par exemple, l’escroc vous indique des activités suspectes sur votre compte et la nécessité d’agir immédiatement. Dans certains cas, l’escroc a créé une activité suspicieuse dans le but de rendre son discours crédible.
  4. L’escroc propose ensuite une « solution » au problème. Il peut demander à prendre le contrôle de votre appareil à distance à l’aide d’un programme comme Teamviewer ou AnyDesk afin d’assurer la sécurité de vos actifs. Si vous lui accordez l’accès à ce type de programmes, l’escroc dispose d’un contrôle total sur votre compte bancaire et éventuellement sur votre compte Bitvavo également. L’escroc poursuit la conversation jusqu’à effectuer, à votre insu, une transaction.

Nous tenons à vous rappeler qu’une personne employée dans une banque ou chez Bitvavo ne vous demandera jamais de réaliser les actions suivantes :

  • Fournir des mots de passe
  • Partager des codes de sécurité
  • Installer un logiciel
  • Lui donner la possibilité de prendre le contrôle de votre appareil à distance
  • Effectuer des paiements

Comment l’escroc obtient-il mes informations ?

L’escroc a probablement obtenu vos informations par des moyens illégaux, comme un piratage ou une violation de données. Ces informations peuvent inclure :

  • Votre numéro de compte bancaire
  • Votre numéro de téléphone
  • Des informations personnelles (nom, adresse, etc.)
  • Votre adresse e-mail
  • Votre historique de transactions

Puisque l’escroc dispose déjà de ces informations, son discours peut sembler très convaincant. Vous pouvez vérifier si vos données ont été impliquées dans une violation de données sur ce site Web.

Que dois-je faire si un escroc me contacte en se faisant passer pour un conseiller bancaire ?

  • Ne partagez pas d’informations
  • Mettez fin à la conversation
  • Signalez ce comportement frauduleux à votre banque ainsi qu’à Bitvavo

Vous pouvez nous contacter par e-mail à l’adresse fraud@bitvavo.com.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 5314 sur 5530